jeudi, mars 16, 2006

India ……..?!! (post under construction)

Depuis quelques mois, les journaux ou magazines d’Europe ou de pays anglo-saxon ont tendance à parler du cas de la Chine ou de l’Inde comme futures puissances régionales et mondiales. Je ne veux pas insister sur le cas abondamment traité de la chine. Je parlerai de celui de l’Inde (ou en hindi Bharat).
Ce pays a des problèmes d’infrastructure colossaux et inimaginables. Jusqu’au début des années 1990, c’était une économie socialiste et dirigiste. Depuis cette époque, l’ouverture économique et la libéralisation a commencé. L’accent a été mis sur le secteur des services.
Mais il faut savoir que l’Inde a une grande histoire capitaliste depuis l’époque du Raj britannique. Les conglomérats indiens sont des anciennes entreprises et ne datent pas d’aujourd’hui. La diaspora indienne dynamique et entreprenante existe depuis cette dite période.
La présence d’un système performant a permis l’éclosion des gens diplômés dès l’époque de colonisation Britannique.
Le problème récurrent et insoluble est depuis toujours celui des castes et de la stratification sociale. Il est couplé à un problème d’antagonismes religieux et régionaux.
Cette nouvelle richesse de l’inde ne profite qu’une partie de la classe moyenne. Cette dernière a tendance à s’occidentaliser à outrance et adopter un comportement de consommation débridée. La grande partie des indiens sont des paysans et ne voient guère ce développement dont tout le monde en parle (ça me rappelle de trouver à n’importe quel prix les écrits d’ Amartya Sen).
L’inde n’ as pas de grande industrie. Elle ne fait qu’encourager le secteur tertiaire. certainement que celui-ci a une grande plus value mais il ne peut absorber le chômage existant.
Je ne crois pas au développement ou croissance à la mode chinoise ou indienne. Ils se voient uniquement par un prisme macroéconomique et ne comblent pas le fossé entre gens riches et défavorisés.
Qui n’a pas entendu parler de l’outsourcing, ce mot magique qui font tant des dégâts dans les pays industrialisés. Un stade est déjà franchi : il y a de plus en plus de transfert de métiers à haute valeur ajoutée. L’inde est déjà le deuxième producteur de logiciels au monde. Et cette tendance n’ a pas l’air de s’arrêter. Il y a aussi les métiers de finance et de commerce. En plus, les indiens commencent à avoir une place importante dans un secteur dynamique qui est celui de la biotechnologie.
C’est loin d’être aussi idyllique car ce pays a un gros problème d’infrastructure et d’instabilité ethnique. Il y a ainsi la montée depuis des années d’un nationalisme Hindou extrémiste. La corruption reste un fléau difficile à combattre. Il y a aussi l’absence de vraies routes, aéroports et ports modernes (on ne parle pas des coupures de courant et d’eau). C’est la croissance soutenue qui élude cette série de problèmes.
C'est un pays plein de contradictions. Il a des armes nucléaires (et même de porte-avions) et des trains d'un autre âge. Il va aussi dépasser la Chine par le nombre de population.
Je me pose cette question "faut-il voir du coté de l'inde ou de la chine?". Tout simplement,
je crois que réellement que l’Asie sera le pôle économique les plus important dans les prochaines années. Ainsi, on observe une subdivision entre une Inde tertiaire et une Chine industrielle. Il ne faut pas oublier le japon qui commence à retrouver le chemin de la croissance. Il y a aussi le reste des pays de sud-est asiatique.
Si j'ai un conseil à donner, voyez plutôt du coté de l'asie au lieu à chercher à aller à tout prix en Europe (sauf peut être les pays scandinaves ou l'espagne) .







2 Comments:

At 11:17 AM, Blogger 3617MyLif€ said...

Une phrase péché sur un blog indien très intéressant (http://indianeconomy.org/)
Est ce que les chinois apprendront l'anglais plus rapidement que les indiens ne construiront leur infrastructure?
Tu fais bien de souligner les contrastes saisissant qu'il y a en Inde!!
Mais faut il pour autant pour un pays avec une telle population ne pas s'engager dans la voie des services et du secteur tertiaire?
Ma réponse est à priori non. Si la croissance provient de la capacité de l'Inde dans ces secteurs là, pourquoi ne pas en profiter pour pouvoir ensuite investir dans des infrastructures et des emplois destinés aux plus pauvres.
Les inégalités sont certes criantes et le gap entre la diaspora indienne bien éduquée et qui gagne bien sa vie et la population rurale est très important mais les mesures récentes montrent que les dirigents de ce pays tendent quand même à faire des efforts afin de réduire la pauvreté (opération 50 rupies par personne notamment).
Autre point important à souligner est que la chine dans quelques années va avoir une population veillissante et même très vieillissante compte tenu de la politique de l'enfant unique. Et l'Inde aura donc une main d'oeuvre beaucoup plus importante et plus jeune que la Chine. Il ne serait pas étonnant que la tendance s'inverse en faveur de l'Inde dans les secteurs industriels surtout qu'à ce moment là l'Inde aura énormèment de ressources à investir, ressources accumulées grâce au secteur des services.

 
At 11:52 AM, Blogger Imperator said...

Moi je suis d'accord pour dire qu'il ne faut pas dépendre du secteur des services. Ainsi, l'Inde commence à se préparer contre la concurrence d'autres pays comme les phillipines pour le domaine du call center.
Je suis contre l'idée qu'un pays dépend d'un seul secteur. Il faut développer tous les champs possibles. Même les USA continuent à supporter des secteurs comme l'agro-alimentaire ou de l'industrie lourde car celui permet d'atténuer les effets du déficit commerciale.
La lutte contre la pauvreté en Inde ne peut se faire que par la lutte contre la discrimination des intouchables et contre la corruption.
Un des autres tares de l'inde est sa bureaucartie incompétente.
La chine et l'inde ont en commun le problème des paysans qui forment toujours une grande partie de la population. Ainsi, il faut dvelopper un nord pauvre pour qu'il rattrape la région côtière sud. Un autre problème démographique moins connue est celui de "déficit" de filles.
Il y a quand même des choses qui arrivent. Ainsi, il y a un rapprochement entre l'inde et le frére ennemi pakistan d'une part et celui entre la chine et l'inde d'autre part.
A+

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home