samedi, janvier 13, 2007

Trop de marketing dans VHS Kahloucha

Je ne vais pas m'attarder trop sur le plan de com (dans tous les médias) de l'équipe de "VHS Kahloucha" pour bien vendre le film sur un plan marketing, car il suffit d'entendre de quoi parler beaucoup de gens ces derniers temps. Je vais me contenter de critiquer l'instrumentalisation de la blogsphere Tunisienne à cette effet.
Ainsi, l'avant première n'était pas si innocente que ça et visait bien à que les bloggeurs surtout les "influenceurs" soient les porte parole de ce film. C'est bien d'encourager les oeuvres culturelles tunisiennes car on n'en a pas beaucoup mais arriver à ce mode de fonctionnement je m'y oppose fortemement. Il est impérative de se méfier de toute tentative de récuperation médiatique. Certainement, la Tunisphére n'est pas si importante que ça et elle est réellement modeste par le nombre et par l'influence. Mais, on ne doit pas mélanger les genres et entrer dans cette voie.
Communiquer ne veut pas dire abuser des autres pour passer un message marketing et faire de la promotion ou de la publicité. Car la présence d'un blog pro suffisait déja à cet effet.
Enfin, je ne critique pas l'oeuvre mais seulement les moyens mises en oeuvre pour sa promotion, car ça ressemble plutot à une oeuvre Hollywoodienne (sic) qu'indépendante. Il faut bien ironiser et faire dans le dérisoire :)
IK

Libellés :

14 Comments:

At 2:21 PM, Anonymous digitalsyndrom said...

yar7am fomek , je partage ton COUP DE GUEULE... c du matraquage !!!

 
At 3:21 PM, Blogger Roumi said...

@Imperator : personnellement c'est la première fois que je vois par moi-même qu'on utilise les bloggeurs pour faire la promotion d'un film.
Je me suis demandé quel impact pouvait avoir une telle démarche... et il me semble que cet impact est finalement très réduit. La blogosphère est un petit monde, qui a encore bien du mal à s'ouvrir sur l'extérieur, et qui ne touche, pour l'essentiel, que ses propres membres. Je rejoins donc ton analyse.
Cela fait que, personnellement, je ne crois pas beaucoup à cette forme de marketing du moins dans le contexte actuel de la blogosphère tunisienne.
Pour le reste, je ne vais pas juger cette initiative ; les bloggeurs sont adultes et donc libres d'accepter ou non de participer à cette campagne publicitaire.

 
At 3:22 PM, Blogger Napo said...

Tres bonne perspective.

 
At 3:58 PM, Blogger Imperator said...

Salut,
@digital il faut eviter toujours les exces en tout genre :)
@roumi j'ai rappelé que l'impact de la blogosphere est insignifiant j'ai juste critiquer la demarche.
Le probleme est que le marketing envahit tout.
@Napo merci
IK

 
At 4:13 PM, Blogger Tarek said...

Je ne vois pas où est le problème? il faut bien lancer le film et faire sa promotion, alors si on veut passer par les blogs je trouve cela innovant et original comme approche. C'est ça l'entrepreunariat, on n'est plus à l'époque des affiches et le cinéma est une industrie en plus d'être un art.

 
At 4:23 PM, Anonymous Bilel said...

Nous sommes bien d'accord que la projection en avant première aux blogueurs avait comme principal objectif de faire du bruit autour du film et de l'équipe réalisatrice, même si la quantité du contenu qu'héberge la blogosphère tunisienne n'est pas très très importante aujourd'hui.

Mais cette approche marketing est connue, ce n'est pas Najib Belkadhi ou Moncef Kahloucha qui l'ont inventée. Il y a même des chaînes télévisées qui ont invité les meilleurs blogueurs du monde entier pour visiter leurs studios et en parler sur leurs blogs avant le lancement.

Le souci c'est plutôt les blogueurs eux mêmes qui ne sont pas encore habitués à ce genre de choses, ils se sentent obligés de ne dire que du bien du film, alors qu'il faut être objectif dans ses articles tout en remerciant l'invitation gratuite qui lui a été offerte.

Si je vais voir le film et que je le trouve en deçà du niveau dans lequel l'ont classés les auteurs des différents articles, je serais déçu, et ce n'est pas ça le but de la campagne marketing.

 
At 4:50 PM, Blogger Imperator said...

Resalut
@tarek il faut cesser de penser tout sous l'angle du "marché". il y a des espaces à preserver de l'emprise du marketing. tu sais meme le blitzkrieg était quelque chose d'innovent et ça ne veut pas dire que c'est bien :)
@bilel je suis d'accord qu'il y a eu un consensus que je dirai malsain tout le monde se sent obligé du dire du bien.
l'existence d'un moyen marketing ne veut pas forcément qu'on doit l'employer sans reflechir.
IK

 
At 11:45 AM, Anonymous Emma Benji said...

Imperator, tu es en train de parler comme si les bloggueurs etaient de pauvres imbéciles qui ont été piégés!
Moi perso , je fais du marketing et je suis admirative devant l'expérience de Buzz, que je connais bien et qui a été bien précisée par l'équipe du film... comme quoi a aucun moment ils n'ont cherché a camoufler les objectifs de la projections, ou a pieger les bloggueurs...

Par ailleurs les bloggueurs sont en mesure d'en parler ou pas...et sont conscients... Personne n'a signé une obligation de parler du film!
Moi personnellement et je n'ai pas arreté de le dire des le début, ce documentaire m'a touché, et la passion de l'equipe du film m'a touchée...
Mais ou est le problème? Pour une fois des personnes , qui a mon sens ont le sens de la communication, vont communiquer sur notre pays d'une manière extraordianre.
Néjib Belkadhi s'exprime d'une manière "parfaite", ils sont diplomés de l'IHEC...et ont fait un doc qui est diffusé de festival a festival...
Mais que voulons nous de plus?
Un doc tunisien unSunDance.
Qu'on aime le film ou pas, c'est une affaire personnelle, mais encourageons un peu ces travaux de tunisiens qui font parler de notre pays!
Tout le monde fait du marketing, et tout les grands chefs d'oeuvre ont pratiqué le marketing de leur epoque pour faire parler de leurs films... et je suis contente que des gens redecouvrent les portes des cinés pour voir des réalisations tunisiennes.

Voila, c tout!

 
At 11:49 AM, Anonymous Emma Benji said...

Suite...
Et perso je ne me sens pas obligée de dire du bien... par exemple, je trouve que Feriel qui etait à l'accueil lors des projections bloggueurs a l'air stricte et severe... et que meme pour verre d'eau je n'oserai pas le lui demander; je me suis exprimée en toute franchise sur tout ce que j'ai ressenti

 
At 12:21 PM, Blogger ex blonde said...

@imbratour: alors on devient imbratour grincheux ces derniers temps:p bon en ce qui me concerne je n'etais pas a la projection (malheureusement) et je n'ai pas vu le film non plus. Mais je trouve la démarche Marketing de Propaganda, innovatrice et trés bien placé, aprés tout si la majorité n'en dise que du bien c'est que il y a un minimum dans ce film, et puis les bloggeurs n'ont pas ete contraint d'aucune facon je pense. Ce n'est pas du matraquage a partir du moment ou tu as le choix et c'etait le cas dans le plan marketing de Propaganda. Franchement vu l'etat du cinéma en Tunisie, je trouve qu'ils ont tres bien fait pour redonner gout aux jeunes pour les salles de cine. Donc je ne voispas ou est la recuperation mediatique et comment la blogosphere a ete instrumentalise vu que l'equipe n'a pas oblige ou demande a ce qu'un post suive le visionnage du film. Abuser des autres? comment? ils ont eu et ont tjs leur libre arbitre. et Crois moi on est tres tres tres loin de l'oeuvre hollywoodienne car la on parle vraiment de matraquage aussi bien pour le plan media que pour le contenu.
Pour moi c'est en avant propaganda;)

 
At 12:23 PM, Blogger Imperator said...

Salut
@Emma certainement tu as apprécié le buzz vu que ça rentre dans le cadre de ta spécialité moi comm simple internaute ça ne me plait pas trop et je crois que j'ai le droit légitime d'exprimer mes idées et mes opinions.
et je rappelle pour la nieme fois que je ne critique pas l'OEUVRE :)
IK

 
At 12:28 PM, Blogger Imperator said...

Salut exounette,
ça fait un bail que tu n'es pas passée par ici :)
ahhhhh :)) je ne parle pas du martaquage dans les autres médias, j'ai insisté seulement l'emploi de la méthode buzz cher aux marketeurs :)) (toi l'ESCP t'a métamorphosée en libérale :))
Tu peux me citer quelques notes critiquant le film sur un angle particulier? tu entends que des éloges !!!
l'état du cinéma tunisien meritera à lui seule une note :))
IK
IK

 
At 1:59 PM, Blogger ex blonde said...

pour critiquer le cinema il faut s'y connaitre, une vraie analyse filmique critique n'est pas donnée et a la portee de tout le monde. les bloggeurs parlent de ce qu'ils ont vu selon ce qu'ils savent du cine sans que ce soit une vraie analyse cinematographique. Il faut des initiés pour ca:-) (sans vouloir rabaisser les posts sur le film ou le niveau des bloggeurs).
Ps: l'escp ne m'a pas change ou vers le meilleur j'espere;-) etre liberal ou autre ne signifie pas qu'on n'accepte pas un changement dans les idees parfois. et puis mrd aux claissifications je ne sais pas dans quelle categorie je suis et je m'en fous franchement mais je sais que ce n'est pas du matraquage ce qu'ils font c'est tout:p

 
At 2:24 AM, Anonymous Slim said...

j'ai pa adoré le documentaire,mais la campagne publicitaire établit par Propaganda Prod est à saluer,chapeau bas pour ses réalisateurs ..
de toute les façons je ferais de méme,j'abuserais de tt les moyens pour promouvoir une oeuvre à but commerciale puisque je sais bien qu'elle peut pas s'imposer à travers sa qualité.

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home