dimanche, février 18, 2007

Bien fait pour la chère FMI

Dès que j'ai eu connaissance des malheurs de la FMI et les difficultés qu'elle connaisse je n'ai pas pu m'empecher de partager ceci avec vous.
Ainsi le temple de l'orthodoxie économique, la farouche gardienne du libéralisme, donneuse de leçons macroéconomique, appelant toujours au respect des budgets et la chasse aux dépenses inutiles comme la santé ou l'éducation, connait des difficultés budgétaires et de finacnement.
Loin d'etre sadique et méchant et rappeler que cette situation est celle de l'arroseur arrosé, je vais profiter pour conseiller à la FMI les quelques recomnendations que ces cohortes d'économistes ont toujours et invariablement conseillé (doux euphémisme) aux pays du tiers monde.
* limiter les dépenses inutiles et freiner les augmentations de salaires des fonctionnaires
* licencier les économistes inutiles et dégraisser ses effectifs pléthoriques.
* ouvrir son marché à la concurrence, privatiser les différents secteurs et mettre fin au aux monopoles.
Si la FMI arrive à une cessation de paiement elle pourra toujours profiter de la mise en faillite et une commission ad hoc extérieure prendera le controle si nécessaire.
Cette situation est assez jouissif et jubilatoire car elle démontre effectivement que le dogme du libéralisme économique n'est construit que sur du vent.
Ceci nous améne à décrier les dogmes économiques bien en place aujourd'hui. L'économie n'a jamais été une science exacte et ne le serait jamais. Car une science ne peut se construire sur des dogmes ou idéologies. On sait depuis longtemps que beaucoup des modéles mathématiques employés par des prix nobel en économie sont erronés ou incorrects.
Je ne veux pas que nos vies soient régies par le sacro-saint des indicateur macroéconomiques et le taux de croissance mais que l'économie soit au profit de tous les citoyens et la réalisation de leur bonheur sans exception ou discrimination. Le libéralisme ne pense pas à l'Homme car il sacralise uniquement le marché et à la limité le déifie au dépens de tout citoyen (sauf les riches et les spéculateurs biensur).
IK

3 Comments:

At 3:16 PM, Blogger Tarek said...

Dans le meme ordre d'idees je propose:

- D'interdire l'investissement prive, et autoriser les gens de piller les banques. Merde c'est l'argent du peuple!

- De ramener tous les salaires a egalite, au SMIG de preference, quelque soit la profession, comme ca y'aura la paix et l'harmonie dans une societe egalitaire.

- De ramener la journee de travail a une heure, car le travail est une alienation.

- D'enseigner le marxisme a l'ecole primaire, comme ca les esprits des gamins ne sont pas pollues par des perversions capitalistes

- De fermer nos frontieres, on ne veut pas de leur monde a ces maitres du monde.

 
At 3:39 PM, Blogger Imperator said...

Salut Tarek,
si tu as bien lu cher tarek je n'ai proposé que les recommendations toujours faites par les eminents et clairvoyants spécialistes de la FMI.
donc tes proposition sont erronées et font partie des stéreotypes et préjugées sur toute opnion outre que libérale.
car si tu ne vois pas l'ironie de la situation qu'une orginsation de ce taille et ayant des légions d'économistes qui veulent imposer de la rigeur et l'othodoxie budgétaire se trouve dans cette situation.
tu sais tu peux trouver un rapport sur Internet écrit pas des personnes hors FMi qui donnent des conseils à la FMI pour sa situation actuelle :))
IK

 
At 12:42 PM, Anonymous péché said...

oui bien fait moi aussi j ai eu la meme reaction
une oraganisation qui s est engraissée sur le dos des autres pays et s en est employée a le faire a coeur joie
justice faite

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home