samedi, mars 17, 2007

Cher Tarek

Dans ce post je réponds à la dernière note de Tarek et j'estime qu'il valait mieux dans le faire ainsi.
Un des raisons qui me pousse à prendre ce choix est le fait que pour beaucoup de blogs dans lesquels je commente rarement l'auteur prend la peine d'y répondre alors que j'essaye de faire un effort de argumentation et d'écriture dans un laps de temps très court. Je ne vais trop m'étaler, ce n'est que juste une parenthèse "explicatif".
Tout d’abord, je crois que cher Tarek tu sous-estime le rôle de la politique de la gouvernance et sa primauté parfois sur les questions économiques.
Car l’état avec ses prérogatives régaliennes est celui qui peut créer l’environnement nécessaire pour tout développement économique escompté. Donc, l’implication des citoyens est une condition sine qua non pour participer réellement dans le développement de pays et pour que tout le monde se sont enfin concernés. Oui l’économie est reliée au politique et y est dépendante.
Un autre point que je relève dans tout post est l’emploi interchangeable entre socialisme et communisme. Je crois bien que tu as une haine viscérale contre ces deux courants ou idéologies politiques mais faire l’amalgame et les représenter systématiquement comme danger sans aucune argumentation digne de ce nom et indigne d’un intellectuel que se croit l’être. Il faut oser d’être intelligent ou sapere aude.
Cher ami, les tunisien étaient hyper-politisés pendant la période coloniale et ce sont eux qui ont fait le néo-destour et l’ont permis de réussir. Mon père me parle souvent de son père et oncle illettrés mais qui assistaient à des réunions politiques et suivaient les affaires du pays dans un contexte où ceci vous ouvrait bien les portes des prisons. Tu peux donc, cher Tarek, constater que les tunisiens cherchaient donc leurs indépendance et aspiraient à plus de liberté. De plus, cet engagement est resté d’actualité et vivace jusqu'à la fin des années 1980. Oui, le Tunisien est politisé par nature
Cette vision de la perpétuelle incapacité des peuples et du commun des citoyens à se gérer eux-mêmes et prendre les décisions justes est typiquement de droite. Oui, je ne fais que suivre que ton processus de raisonnement cher ami et émettre des postulats simplissime. Ce déni de démocratie démontre la peur des gouvernants à se justifier et leur illégitimité.
Combien penses-tu attendre pour que le tunisien moyen soit prêt à la démocratie ? Tu penses qu’il y a des prérequis nécessaire ? Cette justification a été toujours employé pour exclure toute dissidence possible ou partie de population vue comme dangereuse et maintenir le statu quo, donc tout le contraire d’un développement ou progrès que tu fais la promotion.
Certainement l’ouverture des médias est nécessaire mais je n’ai jamais compris pourquoi ne veux tu pas qu’on discute de la Tunisie dans les médias étrangers ?cuisine interne ? Est ce une attitude non patriotique ? On n’a rien caché je crois sauf si….
Cher ami, je n’ai rien contre toi et pourquoi en avoir ?
Un sage homme disait : « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
IK

7 Comments:

At 9:29 AM, Anonymous Bamboutch & Bamboutcha said...

Je te partage l'avis Imperator. J'aimerai bien qu'on arrête de "mépriser" et "dénigrer" le tunisien

 
At 8:57 PM, Anonymous Saied said...

Merci pour cet article.

Je pense, moi aussi, que nos compatriotes sont prêts, là, maintenant et tout de suite, pour la démocratie.

Il y a des tunisiens de droite, il y en a de gauche aussi. Il y en a qui demandent la dépénalisation de l’homosexualité. Il y en a qui sont sympathisants avec le discours des « islamistes ». Il en résulte une diversité.

Rien de plus naturel. Cette diversité doit être reconnue. Elle doit pouvoir s’exprimer dans le parlement et les médias, comme c’est le cas en France par exemple.

 
At 2:46 AM, Blogger Tarek said...

Imperator, je préfere te répondre par une note :)

 
At 9:56 AM, Anonymous jan said...

Quelqu'un qui a une double nationalité ( européenne ) ne peut pas representer une entité Tunisienne comme quelqu'un de Tunisien à 100%, cela est d'autant plus choquant quand il s'agit de representer des jeunes ou des etudiants.
Ce n'est pas du Racisme ou de la segregation mais c'est un fait, les problemes de visas, les difficultés de se faire accepter dans des universités etrangeres, d'avoir accés à des bourses, rien que l'option qu'ont ces enfants de couple mixtes de se dire qu'ils peuvent à tout instant tout plaquer en Tunisie et partir, font qu'ils ne peuvent se mettre dans la peau du Tunisien moyen et encore moins de le representer et encore encore moins de le defendre.
Voilà mon avis sur la question et ça n'a rien à voir avec "l'approche à la Tarek" que tu a insinué sur un blog hier, je t'informe d'ailleurs que je suis opposé à la pensée de Tarek sur bien des points....

 
At 10:08 AM, Blogger Imperator said...

Salut tout le monde,
@bamboutch bienvenue l'ami :)
@saied la diversité est tout a fait naturel et meme primodriale.
@tarek no problem :)
@jan comprends qui pourra!!! je crois que tu t'es trompé de note!!!
wallahi xander peut bien nous representer sans problemes :)
IK

 
At 12:25 PM, Anonymous jan said...

Tu pense qu'un argument comme "je crois que tu t'es trompé de note" est convainquant ???
Juste que ça montre que soit tu a le complexe du colonisé, soit que c'est toi qui ne comprend rien à rien...Dans les deux cas je ne peux rien pour toi.... ( en plus tehlef brabby....Ton cas est desesperé....)

 
At 12:35 PM, Blogger Imperator said...

a jan,
mon temps est si precieux (que tu le crois ou pas) pour que je le perds en essayant de te convaincre.
va chercher ailleurs si je suis et tu peux demander l'aide de google si tu veux.
peut etre que j'ai complexe de colonisé mais c'est infinitésimal devant tes complexes infinis :)
et oui je jure par dieu :)
IK

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home