mercredi, octobre 18, 2006

Il fallait poster quelque chose!!

Quelques blogs ont traité de sujets importants ayant un lien avec la définition du blog et son rôle de vecteur de communication moderne (jusqu’à l’instant).
Un des aspects traités est celui de la langue utilisée. Ceci touche à l’identité même du blog (si on le voit comme une entité bien déterminée). Faut-il écrire en arabe littéraire, en darija ou en langue étrangère ? Ceci dépend forcément du public ciblée et reste à l’appréciation de l’auteur et de ses préférences. Ecrire en anglais est un signe d’ouverture et une volonté de toucher un public étranger. Ecrire en français correspond à une habitude de la classe moyenne (disons instruite) dans sa communication. Ecrire en arabe reste assez marginale vu le facteur technique (l’arabisation reste toujours problématique et pas assez employé par l’utilisateur lambda sauf pour écrire de demande comme le cas de votre humble serviteur) et un facteur culturel. Ainsi, L’emploi de cet arabe littéraire, je dirai hybride, est le signe d’une appartenance à une communauté donnée et parfois même la croyance à une idéologie ou un courant politique.
Le choix du public cible est crucial. Nous trouvons des gens qui brassent assez larges et ont un nombre important de visiteur. En général, c’est le cas des blogs multilingues ou assez ancien. Car il est toujours difficile pour un nouveau bloggeur de percer et trouver une « part de marché » respectable. Le blog ne peut exister sans la participation des autres bloggeurs. Donc on tombe assez souvent dans l’écueil de la facilité à travers l’écriture de post assez polémique ou cas extrême « racoleur ». Mais tous les sujets ont « le droit » d’exister mais c’est ceci réclame de la responsabilité éthique implicite de l’auteur.
Un autre point est l’ouverture sur les autres blogosphères particulièrement maghrébine et arabe. Seuls quelques bloggeurs comme Infinity ou Subzero peuvent répondre à la question de la pertinence ou pas de cette démarche. Certainement, dépasser le cadre local est si motivant mais ceci ne pousserait-il pas à un éloignement des problèmes locales tuniso-tunisienne et exhorterait à s’attarder sur des thèmes plus apprécié du public ciblé. En même temps, il y a certain bloggeurs assez « chauvins « et parlent en termes d’identité.
La dimension « réseau social » est primordial mais ne doit pas en aucun cas devenir l’alpha et l’oméga des post. En effet, ceci est contraire à la spontanéité et limite l’originalité des écrits.
Je me demande si on ne demande trop au pauvre blog. J’ai l’air certainement de radoter ma je répète que le blog est un espace intime intimiste servant à exprimer diverses pensées sans arrières pensées. Donc il ne faut pas passer trop de temps à théoriser le phénomène bloggien (charité bien ordonné…).
Enfin, faut-il avoir un dessein ou un but bien précis pour écrire sur un blog? Ma réponse est non!
IK

Libellés :

7 Comments:

At 8:27 PM, Blogger Roumi said...

@Auguste : merci pour ce cours de "blog theory". :-)

 
At 6:17 PM, Anonymous péché mignon said...

samahni impertorita mais j ai rein compris je suis bete???
je va is revenir apres chakken el fatr

 
At 10:14 AM, Blogger bien veillant said...

khouya imperator inchallah 3idek mabrouh wkol 3am winti be5ir

 
At 12:11 PM, Anonymous Bamboutch & Bamboutcha said...

Aïdek mabrouk w snine deymè w rabbi ye7yike lemthèlou

 
At 12:41 PM, Anonymous Emma Benji said...

Meilleurs voeux pour l'aid!!!!

 
At 3:36 PM, Anonymous soulef said...

kol am winti IMBRATOUR :)))idek maabrouk

 
At 6:33 PM, Blogger Imperator said...

salut tout le monde,
merci pour vos voeux mais je rappelle qu'il faut commenter aussi on peut dire que c'est une genre de mahba pour tout bloggeur :))
IK

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home